Liens utiles
Navigation rapide

EVENT
Titre de l'event en cours

Aucun Event en cours pour le moment.Mais ne crois pas être à l'abri très longtemps... Le staff laisse souvent libre cours à leur imagination tordue.
Prédéfinis
Et les gagnants sont . . .



Statistiques
Evaluons la population
6
1
2
0
0
0
5
1

La rumeur
Ce mois-ci, tu es . . .

Il semblerait qu'une grande ombre tisse secrètement sa toile sur la ville. On ignore s'il s'agit d'une bonne ou d'une mauvaise nouvelle ; les héros, comme les vilains, sont en proie à de nombreuses interrogations. Le doute reste entier mais, pourtant, il semblerait que le vent murmure un nom entre deux brises ; Cекрет. Qu'en est-il vraiment ?
Les crédits
Il faut aussi vous remercier

Nous tenons tout particulièrement à remercier notre précieuse Myrrdin pour la quasi totalité du codage du forum, et à notre adorable Skaemp pour ses codages en libre service. Sans eux, le forum n'aurait pas pu voir le jour et nous les en remercions avec un amour PROFOND et PLEIN DE PAILLETTES. Merci de ne donc pas vous approprier leur travail (sinon on vous bouffe).
Les annexes et autres sujets administratifs ont été rédigés par Moon et Baghera (aka Stardust et Anna) qui se sont basées sur le guide officiel de My Hero Academia pour apporter le maximum d'informations ; toute reproduction est interdite.
Les partenaires
Nos copains de nos kokoros

VOS TRONCHES D'AMOUR ICI ♥

Une mauvaise blague a traversé mon esprit et ma raison m'a dit "non, elle passera pas" | Terminée
 :: Archives membres

Invité
avatar
Invité
Ven 20 Avr - 17:38
  • Lumei Julva
  • (S)quidam
  • 23 ans
  • ça se voit peut-être pas, mais c'est une fille
  • Française
  • Célib'
  • C'est une petite vilaine
  • C'est pas la folie, mais pas de quoi s'en plaindre
▬ ft. Aori de Splatoon

Carnation : Claire
Taille : 1m65
Cheveux : On ne parle pas de choses qui fâchent ! Non c'était une blague. Disons que ses "cheveux" sont des sortes de tentacules de couleur noire et assez longs. Récemment, elle a réussi à teindre le bout en rose... Ne lui demandez pas comment elle a fait, une fille se doit d'avoir des secrets !
Yeux : Dorés
Signe(s) distinctif(s) : Lumei a hérité son apparence de calamar de son père (Qui a un alter en rapport à son apparence contrairement à sa fille) Mais ça ne l'avantage en aucun cas quand elle va dans l'eau. (Il parait qu'elle sait pas nager en plus... Mais chut, c'est un secret). Elle est aussi très mince !
Caractère & Alter

Caractère
Lumei vit dans son monde, sa bulle. Un monde vert où un hérisson bleu court à la vitesse du son, souvent poursuivi par un hérisson noir à la même vitesse. Un autre monde vert où un espèce d'elfe fait des allés retour à la recherche de ses souvenirs et finit par être mis KO par sa propre épée. Un dernier monde vert où un plombier fait tout sauf de la plomberie et parfois, un dinosaure l'accompagne ! Ah... Qu'est-ce qu'elle aime ce dinosaure d'ailleurs, même si la squid l'a toujours pris pour une fille parce qu'il pond des œufs. Bref, vous l'aurez compris, la fille de héros aime parler de jeux vidéos et comparer la vie à ces derniers. Après tout, c'est plus facile de battre un Bowser en trois coups que de se débarrasser d'un vrai vilain ! Mais ce sont ces mêmes jeux qui lui permettent d'échapper à cette réalité injuste, dure et voleuse. Selon elle, c'est le vilain à abattre et tous les héros devraient se révolter contre lui ! Alors, pourquoi ils ne le font pas ?! Encore un détail qui fait que la réalité est injuste !

Lumei ne se considère pas comme une vilaine, non, elle est normale. Dans tous les cas, elle n'est pas comme ces gugusses qui vont le crier lors d'un braquage, qui vont supplier les héros de les laisser partir pour tenter d'attaquer par derrière une fois que le héros tourne le dos. Non, la jeune femme a une fierté à garder et agit toujours le plus discrètement possible et avec prudence. Il n'est pas question que son pseudo de vilain soit connu de tous avant d'être proche de son but ! C'est pour cette raison que jamais elle ne rejoindra cette ligue des vilains. Déjà, elle n'est pas du tout teamwork et n'aime pas leur façon de procéder. Trop voyant, pas assez travaillé et pas à son goût. Oh que c'est important que les choses aillent dans son sens ; autrement, vous n'allez pas être intéressant et elle pourrait s'énerver dans le pire des cas.  

Toutefois, la petite vilaine n'est pas asociale pour autant. Si vous la trouvez et que vous décidez de parler avec elle, elle vous répondra. Il ne faut pas s'attendre à des conversations philosophiques avec elle... C'est bien connu, Lumei est tout sauf une Lumière. Les sujets trop compliqués ou ennuyants, elle ne se gênera pas de les changer pour quelque chose de mieux ! Il faut dire que le mot tact a été supprimé de son dictionnaire. Une robe vous grossi ? Elle vous le dira sans la moindre gêne tout comme elle vous poussera si vous puez de la bouche. Au moins, vous pouvez compter sur elle pour savoir les défauts de quoi que ce soit et vous n'aurez plus de problèmes !

Ce qui est le plus voyant chez cette personne est son air blasé à longueur de temps, même dans sa gestuelle... C'est comme si elle était lassée de cette vie monotone et qu'elle attend que les choses bougent... Sauf que c'est à elle de les faire bouger, au bon moment ! Heureusement qu'elle se fait un masque avec du maquillage autour de ses yeux pour cacher ses cernes, ça éviterait que les gens aient peur d'elle. Il faut dire que Lumei vit plus de nuit que de jour. Vous la trouverez à l'extérieur en fin d'après midi jusqu'après minuit parce qu'il faut bien faire les courses ! Puis, la nuit est le meilleur moment pour travailler !

A part ça, la demoiselle n'est pas très expressive et est toujours calme. Elle aime bien se faire des petits plaisir, bien qu'elle soit très mince parce qu'elle a un petit appétit depuis la perte de la personne la plus chère à ses yeux. Mais il y a une chose qu'elle aime par-dessus tout, c'est l'ironie. Elle vous répondra « non sans blague » quand elle a deviné quelque chose ou « oh la la, qu'est-ce qu'il fait beau aujourd'hui » alors qu'il pleut. Du coup, c'est compliqué de savoir quand elle est sérieuse ou quand elle ne l'est pas, mais avec le temps vous allez vous y faire ! Une dernière chose, Lumei est très friande des « à plus dans le bus ! » « cimer Albert » et « gigot d'agneau ». Les petites blagues sont des pépites et vous pouvez compter sur son rire facile pour ne pas vous taper un bide... D'ailleurs, il s'agit du seul moment où elle se montre expressive.


Alter
Ink.
Comme son nom l'indique, Lumei contrôle l'encre. Quoi, c'est tout ? Non ! En vérité, elle possède un petit panel de couleurs qu'elle peut sortir dès qu'elle en a besoin grâce à ses mains. C'est une encre qui part facilement à l'eau et qui peut déshydrater la vilaine si elle est trop utilisée. Elle peut, aussi, bloquer ses bras si c'est dans l'abus et ça lui est déjà arrivé de se casser le bras en voulant le bouger à ce moment... Très mauvaise idée.  

Revenons à son panel de couleurs, la jeune squid en possède 5. Le rose, qui est sa couleur favorite, une petite tache de cette couleur n'importe où sur la peau et voilà qu'une forte sensation de brûlure se propagera partout sur votre corps. Heureusement, elle ne laisse pas de trace de brûlure, ce n'est qu'une sensation ! Le bleu lui permet de se transformer en une flaque d'encre. Pas très utile en combat, mais pratique pour espionner. Elle peut se déplacer sous cette forme d'une manière très lente. Le gris lui permet de solidifier son encre, Lumei l'utilise souvent pour en faire des armes ou des murs de protection. Impossible pour elle de faire les deux en même temps, soit elle attaque, soit elle se défend. En utilisant le violet, la française ne peut faire que des carrés de tailles différentes qui s'arrêtent au bout d'un moment. Souvent utilisés comme des plateformes, ils peuvent aussi servir de pansement car s'il y en a un qui est posé sur une blessure et qu'il s'arrête dessus, il stoppe le saignement. Le jaune fait glisser tout et n'importe quoi... Plus besoin d'acheter des rollers !

Il faut savoir que même si la Julva possède ces couleurs, elle ne peut pas les utiliser en même temps, c'est une par une.

Histoire

Les parents Julva étaient connus pour être des héros, pas forcément les meilleurs du pays ou même de l'Europe, mais la naissance des enfants Julva avait le mérite de prendre une petite case d'un journal. Car oui, madame Julva ne donna pas vie à un enfant, mais deux, des jumelles qu'elle nomma Lumei et Rumei. Ceci obligea la mère à mettre sa carrière en pause pour s'occuper du bien être de ses filles. Et bon dieu, elles ne cessaient pas de demander sa présence.

Comme tout le monde, ce fut à l'école maternelle que leur alter s'éveilla, en plein atelier peinture. La première couleur que Lumei utilisa fut le jaune donc elle passa la majorité de son temps à glisser et tomber, ce qui lui valut les moqueries de ses camarades. Rumei avait le même alter, mais d'une autre couleur, le orange. Ce coloris lui permettait de former des bulles servant de trampoline et tout le monde pouvait s'amuser. Déjà à cette époque, Rumei se faisait rapidement apprécier. En rentrant chez elles en compagnie de leur mère, les deux jeunes filles parlèrent de leur journée et de leur alter. Si le père était fier d'elles, la femme tentait de se contenir pour ne pas grimacer. Oui, elle n'appréciait pas que ses filles aient rien d'elle alors qu'elles avaient leur physique de calamar à cause de son mari. 

En grandissant, les jumelles ne se faisaient aucun ami, étant vexées que personne ne les reconnaisse lorsqu'elles jouaient à qui est Lumei ? Qui est Rumei ? Alors qu'elles étaient toujours habillées de la même façon. Rien n'aidait les jeunes écoliers, qui n'aimaient pas les voir dans leur coin, à part une chose dont on ne faisait pas attention à cet âge : Lumei était gauchère et Rumei droitière. Elles restèrent longtemps ensemble, enfermées dans leur bulle, étudiant normalement et en restant dans leurs jeux vidéo dès qu'elles avaient du temps libre. Cependant, leur mère, qui commençait à avoir un entourage de personnes riches, voulait les impressionner et pour ça, il fallait que ses filles soient des Princesses. Leurs doigts ne touchaient plus des manettes, mais le clavier d'un piano récemment acheté. Puis, avec l'aide d'un professeur particulier, elles apprirent à jouer de ce piano qu'elles maîtrisèrent longtemps après. Ce talent forcé était montré lors de grandes fêtes organisées par ces personnes. Si Rumei se fichait de la raison, Lumei ne comprenait pas pourquoi leur mère les obligeait autant à faire ci et ça... Elle n'aimait pas. A part le mari, personne ne pouvait deviner que les seuls intérêts de cette femme étaient la renommée et l'argent. 

Ah... Les cérémonies de mariage. Quel bon moment où on s'ennuie à mourir alors on passe notre temps à souffler et à critiquer ce que l'on peut. Ce mariage ne concernait pas la famille Julva, c'était encore l'une de ces riches familles qui les avait invités parce que madame Julva était très sophistiquée et ses filles étaient tellement adorables malgré cette apparence. Âgée de 13 ans, Lumei boudait et dévisageait tout le monde. Rumei sentait ce mauvais regard et tentait de la calmer, la seule réponse était : 

« Ce n'est pas nous, ce n'est pas notre monde. »

Rumei ne pouvait que comprendre, ayant fini par être agacée par ce jeu d'acteur. Alors elle laissa son aînée s'approcher du banquet pour le saccager avec son alter. Elle la regarda prendre un bout de ce gros gâteau blanc pour le jeter sur la face du maire. Elle l'écouta dire tout ce qu'elle avait sur le cœur et un prénom fut hurlé... Rumei... Non, ce n'était pas elle ! La femme était tellement aveuglée par ce monde qu'elle ne parvenait plus à les reconnaître ? Non, c'était la colère qui lui avait fait dire ça, pas vrai ? Elle cherchait à se rassurer et à excuser l'erreur de sa mère. Dans tous les cas, la claque avait bien atterri sur la joue de Lumei. Et encore, la mère voulut aller plus loin, mais elle fut arrêtée par le père... N'avaient-ils pas déjà assez honte comme ça ? De plus, il était en total accord avec sa fille, ce n'était pas pour eux.

Il n'était plus possible pour madame Julva de continuer à vivre dans ce pays. Elle entama des recherches sur leur prochaine destination et une fois le choix fait, tout le monde devait apprendre cette langue : le Japonais. C'était la première fois que les jumelles étaient ravies d'être forcées à apprendre quelque chose. Toutefois, lorsque le professeur leur disait que Lumei et Rumei avaient la même prononciation au Japon, elles avaient rapidement perdu leur sourire. N'ayant pas le choix, cette famille déménagea dès que la langue fut assez maîtrisée. A ce moment, les filles devaient rentrer dans un lycée et si la mère voulait ce grand lycée héroïque qu'est Yuei, les deux concernées n'étaient pas d'accord. Lumei souhaitait entrer dans un lycée qui lui permettrait de faire un métier en rapport avec son amour de toujours : les jeux vidéo tandis que Rumei voulait percer dans la musique... Bien qu'elle ait quitté le piano pour une guitare. En parlant de la seconde, elle décida de se démarquer de sa sœur en se teignant ses tentacules en blancs et les garda attachés. Elle s'ouvrait de plus en plus aux autres car il n'était plus question de refaire les erreurs passées. Lumei ne pouvait qu'approuver, mais elle ne s'attendait pas à ce que tout aille si vite. Leur séparation due aux lycées différents ne fit aucun bien à l'aînée. Elle perdait du poids, dormait mal et n'arrivait à rien dans ses cours. Rumei enchaînait les sorties avec ses nouveaux amis, proposant tout le temps à sa sœur de l'accompagner si elle le souhaitait sauf qu'elle obtenait toujours un refus. 

Au bout de quelques mois, Lumei ne pouvait plus continuer dans son lycée. Elle ne faisait aucun effort et ses mauvaises notes ne l'aidaient pas. Sa mère la changea de lycée pour qu'elle fasse des études normales, il n'était pas question qu'elle reste sans rien faire, mais c'était comme si elle avait signé son arrêt de mort. Entre absentéisme, problèmes divers, mauvaises notes et une expulsion, ce n'était plus possible. La dame ne comprenait plus cette fille et ne cherchait pas. Elle préférait clairement Rumei qui réussissait tout, elle avait même l'occasion de donner un premier concert dans un petit bar avec son nouveau groupe. Évidemment, la musicienne tenait à ce que sa sœur vienne, mais encore une fois, elle gagnait un refus. Ce fut blessée et déçue qu'elle fit tout de même son concert dans ce bar malfamé, où le propriétaire devait de l'argent à un groupe de Yakuza. Ces derniers, ayant perdu toute patience, ne firent plus de différences entre le gars à abattre, les clients et les musiciens. Ils tuèrent tout ce qui bougeait.

Ce fut lors d'un flash spécial que Lumei apprit cette nouvelle, ses parents étant en pleine mission. Sans perdre de temps, elle se prépara afin d'aller sur le lieu en question, mais la télévision l'arrêta pour annoncer qu'il y avait un survivant... Ce survivant qui n'était pas sa sœur. La tristesse qui s'empara d'elle était indescriptible et elle cherchait la cause de tout ceci. Néanmoins, d'un geste presque automatique, elle se saisit de son portable pour prendre en photo le seul survivant. Elle n'allait pas en rester là. Elle devait agir, rendre justice et faire en sorte à ce que Rumei puisse reposer en paix. C'était la promesse qu'elle avait faite à sa tombe une fois que tout le monde était parti. La haine envers les héros et la réalité est née à partir de là. Elle agirait au bon moment, même si ça lui prendrait plusieurs années. 

Les 20 ans atteints et toujours chez ses parents, Lumei continuait de prendre soin des affaires de sa sœur, surtout de la guitare que ses parents avaient pu récupérer en arrivant en retard et en sauvant la personne qui était la cause de tout. C'était trop tard pour Rumei qu'ils avaient osé lui dire. Ceci ne changeait rien, elle devait venger sa sœur en commençant par cet ancien gérant de bar. Pour se faire, elle utilisait sa photo, allait voir plusieurs personnes afin de récolter le plus d'informations possibles et se faisait passer pour l'une de ses nièces. Certes, l'accident datait d'il y a 4 ans donc c'était compliqué de le retrouver, mais par chance, Lumei avait fini par trouver la bonne personne qui lui donna son adresse. Ce fut un soir qu'elle entra chez lui et, sans la moindre hésitation, lui ôta la vie pendant son sommeil. Simple et efficace, il ne lui restait plus qu'à partir sans laisser de traces.

La deuxième partie de la vengeance était de s'en prendre aux héros qui étaient arrivés en retard comme ses parents. De plus, la jeune femme n'oubliait pas cette phrase et même s'ils avaient été occupés par une autre mission juste avant, elle ne pouvait pas les pardonner. Elle devait attendre ce moment où ils seraient envoyés pour une même mission afin d'abattre quelques vilains. Dans sa tête, son plan était déjà fait : les suivre, attendre l'instant où ils baissent leur garde pour les attaquer et faire porter le chapeau aux vilains avant que de potentiels renforts arrivent. Cette occasion se présenta de nombreux mois plus tard et eut lieu dans un entrepôt, le soir. Les héros Julva devaient vérifier une rumeur parlant d'un trafic dans l'un des nombreux entrepôts. Les suivant le plus discrètement possible, elle avait caché au mieux les parties de son corps pour ne pas être reconnue, son but devait continuer après ceci. Elle se servit d'une autre entrée et se cacha derrière des caissons de livraison grâce à son alter. Elle se prépara mentalement car elle n'aurait droit qu'à une chance et un coup pour finir les deux. En temps normal, mettre fin aux jours de ses parents n'est pas une décision que l'on prend. Cependant, Rumei était plus importante qu'eux pour Lumei malgré que leur père ait prouvé à de nombreuses reprises que son amour était sincère contrairement à celui de leur mère. Il fallait boucler cette boucle et permettre à sa benjamine de reposer en paix. Lumei reprit doucement sa forme normale lorsque ses parents s'étaient reculés près de son caisson et qu'ils s'encourageaient en se disant que les renforts n'allaient pas tarder. Mais non, ils seraient finis avant. Changeant le bleu pour le gris, la fille attaqua ses parents par derrière pour mettre un terme à tout. Puis, elle s'enfuit par l'entrée qu'elle avait utilisée et réutilisa le bleu pour s'enfuir lentement, mais sûrement. Elle ne savait pas si son plan allait marcher à la perfection, ni combien de temps elle pouvait tenir sous cette forme, il fallait que ce soit le plus longtemps possible pour ne pas servir de témoin.

Ce ne fut que 3 jours plus tard qu'elle retourna chez elle, l'un de ses bras dans le plâtre. Autant elle connaissait sa faiblesse de déshydratation ; autant celle où ses membres se bloquaient à cause d'une forte utilisation était un cadeau empoisonné. Sans grande surprise, la police était dans leur maison, à l'attendre depuis un certain temps pour l'interroger sur les événements et lui annoncer cette triste nouvelle. Ainsi, un long jeu d'acteur débutait pour tromper la police. A la fin de tout ça, elle fut livrée à elle-même.

Le monde du travail n'était pas la joie pour la demoiselle. Entre son apparence qui en repoussait plus d'un alors que c'était quelque chose de fréquent depuis que la majorité de la population possédait un alter. Les patrons ingrats, voleurs de pourboire pour certains, les clients aux mauvaises pensées et les boulots qui n'étaient tout simplement pas faits pour elle, il était plus que difficile pour la squid de retrouver une situation stable et un chez elle. Car oui, depuis ses meurtres, elle avait tout perdu pour payer quelque chose qu'elle avait oublié... Mais c'était le genre de choses que son cerveau ne voulait pas retenir, il préférait garder la perte de la guitare de sa sœur. Elle passa 2 longues années difficiles, à dormir dans toutes les auberges de la ville voire dehors, mais une personne finit par lui tendre la main et lui donner cette chance de se relever. Cette personne cachait tout le temps son visage et son identité, lui donnait rendez-vous chaque soir pour faire des livraisons de produits illégaux. Ce détail n'avait aucune importance tant qu'elle obtenait cette bonne somme d'argent à la fin. Son nouveau patron trouvait son alter et son apparence de jeune fille pratiques pour passer inaperçue. C'est en faisant ce nouveau travail qu'elle dut se trouver un pseudo et un mot latin finit par lui revenir : quidam auquel elle y ajoute, parfois, un s entre parenthèses pour faire (S)quidam, qui donne un jeu de mots qui ne fait rire personne d'autre à part elle.

Junie
Kamoulox
24 ans
J'en ai même plusieurs à faire, mais c'est des trucs débiles :
1 - Je suis timide et ça fait 3000 ans que je suis pas allée sur forum, mon premier sur Boku no Hero en plus -verse sa petite larme-
2 - Crush 40 et TM Revolution... Il faut rien ajouter après
3 - Je crois que ça se voit un peu trop que j'aime Splatoon =(
4 - Cette OC me permettra de savoir si je gère bien l'univers de Boku no Hero **
5 - PARDON JE PARLE TROP
avatar
Véritable Identité : Noé Myers
Messages : 49
Voir le profil de l'utilisateur
Super Héros
Ven 20 Avr - 22:41
KAKAMOU
KAKAMOU
KAKAMOULOOOX

BIENVENUE MA PETITE ! ♥️
J'aime énormément l'Alter de Lumei ! Il est super intéressant :ochako:

J'ai hâte de voir la suite !
avatar
Véritable Identité : //
Messages : 41
Voir le profil de l'utilisateur
Civile sans Alter
Ven 20 Avr - 22:43
BIENVENUE ICI!
T'inquiètes pas, ici aussi on parles 'trop', du coup entre nous, on parles jamais torp, CQFD! :DDDD ♥️
avatar
Véritable Identité : Kei Takahashi // Nameless
Messages : 12
Voir le profil de l'utilisateur
Civil avec Alter
Sam 21 Avr - 14:28
WELCOME HERE SWEETIE
j'aime ton choix de base. c'est rare des bases de splatoon *A*
et l'alter va TROP BIEN hahaha xD
I already lov u
:ochako:
Invité
avatar
Invité
Sam 21 Avr - 14:56
Merci beaucoup pour vos messages de bienvenue, ça me fait plaisir ♥️

Stardust > Je suis rassurée de savoir qu'il passe, je m'inquiétais et j'étais en mode "NERF NERF NERF" -meurt-
Et la suite arrivera le plus vite possible !

Anna > (Je vais t'appeler comme ça parce que tu as trop de lettres OwO) C'est très logique oui !

Kei > Et encore, en vrai, j'ai que Splatoon 2, j'ai jamais touché le 1er donc... Je connais pas tant Aori XD
Oui et ça va, elle ne mourra pas dans l'eau ni en 1 / 3 coups selon l'arme en face 8D (Ou en 175 coups si c'est l'épinceau simple -sort-)
Trop cute, je fonds gjjriogujiouhr **
avatar
Véritable Identité : Lui-même :/
Messages : 14
Voir le profil de l'utilisateur
Civil avec Alter
Sam 21 Avr - 16:00
HAAAAAAAAAA COUCOU BIENVENUE
ta persotte à l'air adorable (bon ok c'est une villaine MAIS QUAND MEME)
Je kiffe le pouvoir aussi, c'est vachement classe

Des bisous ♥️


Mes avatars ont été fait par Stardust et Daiki et j'suis en gros kiff dessus ♥

rsficherp
Invité
avatar
Invité
Dim 22 Avr - 21:01
Merci Haku ♥️

Tu la trouveras moins adorable en lisant son histoire... XD Et merci pour l'alter, je pensais pas qu'il aurait autant de succès **

En parlant de l'histoire... Je l'ai finie... Je m'excuse pour la longueur, à chaque fois je veux faire court, mais je sais pas résumer mes idées TwT (En plus, il y a plein de facilités scénaristiques pffff) je suis pas du tout confiante x_x

Bonne lecture aux staffeux et aux petits curieux ~
ET DES BISOUS ♥️
avatar
Véritable Identité : //
Messages : 41
Voir le profil de l'utilisateur
Civile sans Alter
Sam 28 Avr - 22:55
PARDON POUR LE RETARD OMFG ;v;

Alors on a discuté de ta fiche avec Stardy et il faudrait voir 2-3 petites choses choupinette! >w<

Point 1 : l'alter ne peut pas être le même pour les jumelles. Il doit être différent. Quitte à rester dans un thème similaire, des jumeaux auront malgré tout un alter différent ;v;
Point 2 : l'accident > si le seul survivant est un des commanditaires de l'attaque, l'enquête l'aura révélée et qu'il aura été envoyé en prison. Et qu'il y serait encore aujourd'hui. Donc l'assassinat n'aurait pas été possible.
Point 3 : "Entre son apparence qui en repoussait plus d'un alors que c'était quelque chose de fréquent depuis que la majorité de la population possédait un alter" Alors! Justement il n'y a pas de discrimination à ce niveau. Sauf dans certains cas bien précis, genre, si tu ressembles à un gros truc effrayant et que tu veux t'occuper de gosses, bon, moyen. Mais sinon non, les moeurs sont plutôt ouvertes dans ce cas là!
Point 4 : sachant que des parents semblaient riches donc, je pense que avec leur mort, Lumei a hérité de leurs biens. A moins d'avoir tout lapidé, elle peut même encore vivre dans la maison de ses parents (selon la taille de la fortune naturellement), soit même s'être pris un appart! (petit disclaimer confort D&co!//paff)
Point 5 : Ce serait bien, si possible, d'expliquer ce que veut dire quidam, pour les non latinistes. pas que ce soit une erreur en soit mais ça peut être sympa pour tout le monde ;_;

VOILA pour les plus grosses remarques je dirais!
Si tu as des questions, n'hésites surtout pas pitchoune!
DES BISOUS ♥️
Anna
Invité
avatar
Invité
Mar 8 Mai - 16:03
Bonjour !

Je suis désolée de revenir comme ça pour donner une mauvaise nouvelle mais... Je dois quitter le forum désolée ToT
Mon IRL ne me le permet plus vraiment et je fais d'autres trucs à côté donc il y a de petits sacrifices à faire...

Ce n'est pas grave pour le retard. Pour le coup, c'est à moi de m'excuser pour avoir fait perdre votre temps. Je vais quitter le serveur discord d'ici peu donc ne soyez pas trop surpris ><

Dans tous les cas, je vous souhaite une bonne continuation ♥️
avatar
Véritable Identité : Noé Myers
Messages : 49
Voir le profil de l'utilisateur
Super Héros
Mar 8 Mai - 17:14
Nous en prenons bien note ma grande !
Il n'y a pas de soucis ; comme je l'ai dit, l'IRL est plus important.

On est tristes de te voir partir mais sache que tu seras toujours la bienvenue parmi nous si ton IRL te le permet !

Bonne continuation à toi et merci pour ton intérêt pour le forum qwq ♥️
DES BISOUS ! :ochako:
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Archives membres
Une mauvaise blague a traversé mon esprit et ma raison m'a dit "non, elle passera pas" | Terminée

Sauter vers: