Liens utiles
Navigation rapide

EVENT
Titre de l'event en cours

Aucun Event en cours pour le moment.Mais ne crois pas être à l'abri très longtemps... Le staff laisse souvent libre cours à leur imagination tordue.
Prédéfinis
Et les gagnants sont . . .



Statistiques
Evaluons la population
6
1
2
0
0
0
5
1

La rumeur
Ce mois-ci, tu es . . .

Il semblerait qu'une grande ombre tisse secrètement sa toile sur la ville. On ignore s'il s'agit d'une bonne ou d'une mauvaise nouvelle ; les héros, comme les vilains, sont en proie à de nombreuses interrogations. Le doute reste entier mais, pourtant, il semblerait que le vent murmure un nom entre deux brises ; Cекрет. Qu'en est-il vraiment ?
Les crédits
Il faut aussi vous remercier

Nous tenons tout particulièrement à remercier notre précieuse Myrrdin pour la quasi totalité du codage du forum, et à notre adorable Skaemp pour ses codages en libre service. Sans eux, le forum n'aurait pas pu voir le jour et nous les en remercions avec un amour PROFOND et PLEIN DE PAILLETTES. Merci de ne donc pas vous approprier leur travail (sinon on vous bouffe).
Les annexes et autres sujets administratifs ont été rédigés par Moon et Baghera (aka Stardust et Anna) qui se sont basées sur le guide officiel de My Hero Academia pour apporter le maximum d'informations ; toute reproduction est interdite.
Les partenaires
Nos copains de nos kokoros

VOS TRONCHES D'AMOUR ICI ♥

Trouver un chaton sous la pluie ft. Kei
 :: Tokyo :: Rues & avenues :: Zones résidentielles

avatar
Véritable Identité : Ieyasu Katsue
Messages : 4
Voir le profil de l'utilisateur
Vilain
Lun 30 Avr - 12:59
Ieyasu poussa un soupire tandis qu’il tournait la clé et éteignait définitivement la voiture. Enfin, la journée était terminée. La semaine, même. Il ne retournerait pas à son stage avant au moins quarante-huit heures, et c’était un soulagement pour lui. Quand bien même tout lui plaisait jusque là, cela n’en n’était pas moins épuisant sur le long terme. Et le stage ne durait que depuis trois mois, Ieyasu n’en était pas à la moitié.

Sortant du véhicule, il retira les grosses lunettes –absolument hideuses et qui lui mangeaient le visage- qu’il était obligé de porter quand il conduisait. Un palliatif nécessaire à sa vue catastrophique. Rapidement, il remonta les escaliers du parking sous-terrain, sortant son parapluie de son sac pour affronter la pluie au-dehors. Même s’il n’y avait que quelques mètres entre l’entrée du parking et celle de son immeuble, il était hors de question pour lui d’être mouillé.

Arrivant finalement dans l’entrée, abritée de la pluie, il avait espéré pouvoir regagner son appartement tranquillement et se préparer un bon thé, mais une silhouette recroquevillée dans un coin formé par le mur et la porte fit s’envoler ses espérances. Ieyasu s’arrêta à mi-distance pour observer l’intrus. Au choix, il avait là un délinquant, un sans-abri ou un fugueur. Dans tous les cas, quelqu’un qui n’avait rien à faire devant la porte d’entrée de son immeuble. Ca faisait terriblement mauvais genre et il se sentait prêt à prendre son portable et appeler la police. S’il s’agissait d’un délinquant, il rendrait service à la société. S’il s’agissait d’un sans-abri, la police se contenterait ou de le chasser, ou de l’emmener dans un centre. S’il s’agissait d’un fugueur, Ieyasu pourrait estimer avoir accomplit sa bonne action du mois.

Ieyasu eut une pensée pour son thé et retint un soupire. Il aurait pu passer son chemin et s’occuper de cet individu plus tard, s’il avait persisté à demeurer là. Seulement, il avait horreur de remettre les choses à plus tard. Ca n’apportait que des soucis. Il allait s’en occuper tout de suite et n’aurait plus à y penser plus tard.

- Bonsoir. Vous savez que vous n’avez pas à être là, n’est-ce pas ?

Il ne reçut aucune réponse. Cela l’irrita profondément, lui qui était particulièrement à cheval sur la politesse. Ce silence avait peut-être une explication, mais Ieyasu se fichait totalement des états d’âme de la personne. Tout ce qu’il voulait, c’était qu’elle s’en aille, et que lui-même puisse aller se reposer chez lui. Sans compter que l’intrus mettait de l’eau partout dans l’entrée, avec ses vêtements trempés. Le jeune homme fronça le nez, l’odeur d’humidité était partout.

- Je vais devoir avertir la police de votre présence, vous en êtes conscient ?

Cette fois, il put constater une réaction. Enfin. La personne se redressa quelque peu, levant son visage vers lui pour le regarder -ce n’était pas trop tôt-, et produisit un son étranglé. L’annonce ne semblait pas lui plaire. Ieyasu fronça les sourcils. Si la personne au sol n’avait à proprement parlé rien dit, le jeune homme avait en revanche parfaitement perçu les vibrations provoquées. Et elles lui étaient familières.

Or, Ieyasu ne fréquentait pas directement de délinquants ; les seuls sans-abris qu’il avait approchés étaient ceux décédés qui s’étaient retrouvés sur la table de l’un ou l’autre de ses référents de stage et auxquels il avait prélevé discrètement quelques organes ; et il ne lui semblait pas savoir qu’une personne dans son entourage avait fugué.

Il chercha dans sa mémoire, dans ses petites fiches mémorielles, quelqu’un qui pouvait correspondre tandis qu’il ressortait les horreurs lui servant de lunettes de leur étui. Quelques secondes plus tard, les lunettes sur le nez –qu’il s’empressa ensuite de retirer et de ranger-, tout s’expliquait. Ou non, absolument rien ne s’expliquait, mais au moins avait-il mit le doigt sur l’identité de la personne et la raison pour laquelle ses vibrations lui était vaguement connue.

- Takahashi Kei. Voilà qui est surprenant.

Et pas qu’un peu. Ieyasu eut soudain le sentiment que cette soirée allait être longue. Il se pinça l’arête du nez entre deux doigts. Il était fatigué. Mais il allait régler ce problème malgré tout. Et après il aurait plus que droit à son thé.

- Je suppose que, plutôt que la police, c’est vos parents que je devrais appeler finalement.

S’il avait cru tout régler rapidement, il s’était lourdement trompé.


Merci Haku:
 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Tokyo :: Rues & avenues :: Zones résidentielles
Trouver un chaton sous la pluie ft. Kei

Sauter vers: