Liens utiles
Navigation rapide

EVENT
Titre de l'event en cours

Aucun Event en cours pour le moment.Mais ne crois pas être à l'abri très longtemps... Le staff laisse souvent libre cours à leur imagination tordue.
Prédéfinis
Et les gagnants sont . . .



Statistiques
Evaluons la population
6
3
1
1
0
0
5
1

La rumeur
Ce mois-ci, tu es . . .

Il semblerait qu'une grande ombre tisse secrètement sa toile sur la ville. On ignore s'il s'agit d'une bonne ou d'une mauvaise nouvelle ; les héros, comme les vilains, sont en proie à de nombreuses interrogations. Le doute reste entier mais, pourtant, il semblerait que le vent murmure un nom entre deux brises ; Cекрет. Qu'en est-il vraiment ?
Les crédits
Il faut aussi vous remercier

Nous tenons tout particulièrement à remercier notre précieuse Myrrdin pour la quasi totalité du codage du forum, et à notre adorable Skaemp pour ses codages en libre service. Sans eux, le forum n'aurait pas pu voir le jour et nous les en remercions avec un amour PROFOND et PLEIN DE PAILLETTES. Merci de ne donc pas vous approprier leur travail (sinon on vous bouffe).
Les annexes et autres sujets administratifs ont été rédigés par Moon et Baghera (aka Stardust et Anna) qui se sont basées sur le guide officiel de My Hero Academia pour apporter le maximum d'informations ; toute reproduction est interdite.
Les partenaires
Nos copains de nos kokoros

VOS TRONCHES D'AMOUR ICI ♥

third step : protection • pv anna
 :: Tokyo :: Rues & avenues

avatar
Véritable Identité : Noé Myers
Messages : 65
Voir le profil de l'utilisateur
Super Héros
Dim 6 Mai - 16:59
C'est une belle nuit ; le ciel est dégagé et les étoiles brillent par centaines. Et Noé aime ça. Cette douce quiétude, cette liberté qu'il voit à travers la voûte céleste. Il ferme les yeux, inspirant profondément. Il n'arrive pas à oublier ce qu'il s'est passé il y a quelques jours, en ville, avec Anna. Dire qu'il est passé à autre chose serait mentir. Dans son esprit, il y a toujours l'écho des mots de la jeune fille. Et il ne comprend pas pourquoi ça le hante à ce point.

C'est alors que son biper l'alerte. Un coup d'oeil rapide au petit écran. Il sait de quoi il en retourne. Un soupir franchit ses lèvres ; il pensait avoir une soirée tranquille. Eh bien non. Il ajuste son costume, couvrant donc le bas de son visage avant de se lever de son perchoir. Noé aime les endroits surélevés ; son spot favori étant purement et simplement le haut de l'immeuble de son agence.

Il passe une oreillette dans son oreille et se met alors en lien avec ses assistants. Il récupère donc l'adresse et, de manière parfaitement naturelle, il se laisse tomber du toit.
C'est une sensation exquise que de se laisser tomber, de lâcher prise. Stardust adore cette adrénaline. Mais toute bonne chose a une fin, selon lui. Il tend la main, se rattrape et atterrit sans encombre au sol avant de s'élancer de nouveau.

Après quelques minutes, il arrive sur les lieux pour y découvrir les dégâts. Ça ne semble pas être très important ou nécessairement dangereux, mais bien assez pour faire appel à un héros. Perché en haut d'une boutique, il observe, jauge, mémorise. Le Vilain en question lance des projectiles du bout des doigts, probablement de la même matière que ses ongles. Stardust comprend alors pourquoi on a fait appel à lui.

Et le combat commence.

Après une lutte délicate où Stardust a passé plus de temps à protéger les civils qu'à arrêter le Vilain, le héros est enfin parvenu à l'acculer et le faire fuir. Il faut désormais le poursuivre. Et il le suit à travers les rues, esquivant ou renvoyant ses attaques. Soudain, le Vilain emprunte une ruelle sans issue. Stardust sourit ; il le tient.

Il emprunte alors la ruelle et s'arrête derrière lui.

« Désolé, mais ta route s'arr- »

Le héros ne peut pas terminer sa phrase, percuté par une forme non identifiée pour le moment. Sonné, il entend le Vilain lâcher un rire et s'enfuir. Stardust tend la main pour attraper sa cheville, sans succès. Et il le voit fuir, impuissant. Il grogne et se redresse, virant ce qui semble être un corps sur le côté.

« Nom de dieu mais d'où tu sors toi ?! »

Il observe le corps à côté de lui ; un gamin déguisé. Un élève de Yuei qui joue aux héros ? Stardust soupire et le secoue pour le faire réagir. Il porte un costume... ridicule ?

« Oh, ça va petit ? »
avatar
Véritable Identité : //
Messages : 47
Voir le profil de l'utilisateur
Civile sans Alter
Ven 11 Mai - 19:35
La nuit était calme et avancée, déjà. Anna se trouvait là, sur le rebord de cet immeuble, avec des sensations mêlées et nouées dans le creux de son estomac.

Il y avait l’excitation ; cet élixir pur et motivant, qui lui murmurait de poursuivre ses objectifs, ses rêves et ses envies. De poursuivre les mots de Stardust qui lui avait été offert par le héros qu’elle idéalisait tant. Cette sensation de liberté incroyable qui l’empêchait la culpabilité de trop s’installer malgré tout, pour ne pas tout gâcher au dernier moment, comme souvent. Tout irait bien, c’était ce qu’elle se disait, ce qu’elle se martelait encore et encore au sein de sa petite tête ceinte d’un masque un peu ridicule – et fait main – de Shiba Inu – car Anna adorait ces chiens presque autant qu’Alexander.

Il y avait la peur ; ce sentiment oppressant et pourtant, qui ne parvenait pas à la stopper maintenant. Pas après tous les efforts qu’elle avait fourni. Anna n’était pas à cent pour cent sereine, mais elle ne voulait pas abandonner maintenant. Pas si près du but – à son sens. Elle devait donc lutter contre la frayeur, la terreur. Elle y parviendrait, elle le savait. Elle voulait croire en elle.

Echarpe précieuse et enroulée autour de son cou, la Crescent avait l’impression de n’avoir rien à craindre de ce monde ou de quoi que ce soit. Ce présent était un cadeau de Stardust en personne, elle serait protégé par ces aspérités de tissu, elle le savait ! Elle y croyait. Dur comme fer. Les mots du justicier résonnaient encore dans son crâne d’adolescente, de femme-enfant. Il fallait qu’elle croie en ses rêves. Elle le ferait. Coûte que coûte. Et son rêve le plus cher, désormais, c’était d’aider Stardust dans l’exercice de ses fonctions ! Après tout, elle n’avait pas d’alter, soit, et après ? Elle pouvait être utile, elle le savait !

C’était précisément pour cela qu’elle avait passé des semaines à faire son costume elle-même, bien à l’abri du regard de ses parents et avec pour seul témoin Alexander – qui avait mis des poils blancs un peu partout sur l’ensemble, d’ailleurs… De même qu’elle avait un peu fuit le domicile familial à la manière d’un ninja – discrétion qu’elle ne se connaissait pas jusque-là. Tout ceci n’avait qu’un but, retrouvé Stardust.

Son visage était entièrement couvert et sa chevelure dissimulée avec une tresse cachée sous une capuche épaisse. Personne ne risquait de la reconnaître ! D’ailleurs, elle n’était plus Anna mais… Flamenco Shiba ! Elle avait trouvé ce nom sur la route, au cas où on lui demanderait des précisions. Heureusement ce ne fut pas le cas et elle se concentra fortement pour saluer aussi naturellement que possible des héros en patrouille. Elle en profita pour demander des renseignements au sujet de Stardust et fut récompensée instamment. Il n’était pas loin ! Victoire !

Montée sur des barres d’immeuble, la jeune femme voulue se rendre utile et, n constatant que celui qu’elle aimait poursuivait un vilain, voulu se jeter héroïquement sur ce dernier ! Malheureusement, manquant de pratique et de notion en visée suffisante, Anna parvint seulement à s’échouer sur Stardust lui-même au lieu du vilain. Se redressant tant bien que mal, la jeune femme ne sut quoi dire de plus. Elle ne voulait pas risquer qu’il entende sa voix, alors, faisant des signes des mains un peu aléatoires, elle fit savoir qu’elle allait courir après le vilain. Ce qu’elle commença à faire immédiatement.
avatar
Véritable Identité : Noé Myers
Messages : 65
Voir le profil de l'utilisateur
Super Héros
Mer 23 Mai - 13:42
Le gamin se relève et Stardust pourrait jurer, à cet instant, qu'une étrange lueur a brillé dans les prunelles du perturbateur. Sans comprendre pourquoi. Toujours est-il que le gamin ne répond pas à ses interrogations et lui mime ses intentions avant de s'élancer à la poursuite du Vilain. Laissant Stardust en plan.

« Qu'est-ce que c'est que cette mauvaise blague… ? »

Mais le héros ne peut guère rester plus longtemps dans cette ruelle à démêler le pourquoi du comment. Alors il s'élance à la poursuite du gamin, et, par extension, du Vilain. Il est presque évident pour le héros que le petit n'a aucune expérience du combat ou de l'arrestation. Auquel cas il n'aurait pas empêcher Noé de mettre un terme à la poursuite en lui tombant dessus.
Et ça le tracasse.

Il a perdu le gamin au détour d'une ruelle, autant que le Vilain. Et ça le met hors de lui. Déjà parce qu'il n'a jamais laissé perdu la trace d'un fugitif. Et aussi parce que le gamin est potentiellement en danger avec ce Vilain en cavale. Et c'est son devoir à lui, en tant que héros, d'éviter que ce genre de situation n'arrive. Il porte son index à son oreille, en activant le petit et discret appareil, et il reprend sa course, préférant retourner sur les toits pour avoir une meilleure vue d'ensemble.

« Stardust à Voie lactée. »
« Voie lactée à l'écoute. Qu'est-ce qu'il se passe ? »
« J'ai été gêné dans mon intervention. Quelqu'un m'a envoyé un stagiaire sans m'en informer ? »
« Laisse-moi vérifier. » Une courte pause, puis la voix reprend. « Non, pas avant une à deux semaines. T'es sûr que c'est pas un complice du Vilain ? »
« Négatif, sinon ils m'auraient passé à tabac tous les deux. »
« Tu veux qu'on appelle du renfort ? »
« Non, je les ai repéré. J'te recontacte après. Fin de transmission. »

Nouvelle pression sur l'appareil pour stopper la communication avec son équipe.
Stardust, perché sur un toit, observe la scène sous ses yeux, telle une ombre. Il lui faut plus d'informations et ne pas agir à la légère. Pour lui, il ne s'agit pas d'une alliance entre deux Vilains. Le gamin était beaucoup trop désorienté. Il aperçoit le Vilain emprunter une ruelle, et le gamin le suivre. Le premier n'a, vraisemblablement, pas remarqué être suivi.

Bah, le petit est pas bien épais. Et il ne porte pas une tenue trop lourde. Et puis il… Attendez. Stardust plisse les yeux en apercevant l'étoffe claire autour de son cou. Machinalement, il porte la main à son propre cou, effleurant le tissu qui s'y trouve. Et il comprend. Il monte en pression et s'élance aussitôt.

Et quand il atterrit au sol, ce n'est que pour constater que le Vilain est à terre. Stardust écarquille les yeux, la bouche entrouverte bien que dissimulée par son équipement. Il cligne des yeux avant de regarder le gamin.

« Qu'est-ce que… Comment t'as fait, gamin ? » Il secoue la tête et approche, attrapant le plus jeune par l'écharpe qu'il porte. « Plus important, qu'est-ce que tu fous avec ça ? Je sais reconnaître mes affaires quand je les vois. » Son regard s'assombrit à mesure qu'il se penche un peu vers le garçon. « Je t'invite à te confesser tout de suite, gamin. Cette écharpe je l'ai laissée à une personne qui compte pour moi, alors si j'apprends que tu lui as fait du mal pour l'obtenir, je te ferai regretter de t'être présenté devant moi. »
avatar
Véritable Identité : //
Messages : 47
Voir le profil de l'utilisateur
Civile sans Alter
Jeu 24 Mai - 17:52
L’adrénaline fouettait les veines de la jeune et fugitive Crescent. Elle avait peur, oui, elle était terrorisée, même. Mais, paradoxalement, c’était le genre de terreur qui poussait vers l’avant, qui motivait à avancer toujours plus loin, toujours plus puissamment. Le vilain courait vite, très vite, lui aussi. Et pourtant, Anna, sous couvert de Flamenco Shiba, n’était pas décidée à le laisser filer. Loin de là, d’ailleurs. La demoiselle était impliquée à 100% dans la mission qu’elle s’était elle-même fixé, ses élans d’héroïsme encore plus encouragés depuis qu’elle avait croisé Stardust sur la route. Elle voulait le rendre fier d’elle.

Touchant son écharpe tout en poursuivant ce mécréant, Anna s’autorisa à en humer l’odeur délicate qui s’en échappait. Ce tissu avait le même parfum que Stardust. Le rouge s’empara vite de ses joues lorsqu’elle se fit cette réflexion, mais elle tâcha de faire de son mieux afin de remettre les pieds sur terre. Elle ne devait pas perdre son objectif de vue, c’était impensable.

Elle parvint finalement jusqu’à un cul de sac, au fond d’une ruelle. Le hors-la-loi s’était lui-même mis dans une situation délicate et naïvement, Anna se pensait capable de l’arrêter toute seule. Ca impressionnerait sans aucun doute Stardust, si elle y parvenait ! La sans-alter s’imaginait déjà avec son héro en train de lui demander de travailler avec lui tout le temps après cette mission conclu avec brio !

Mais tout d’abord, il fallait mettre un terme aux agissements de cet individu… Qui ne semblait pas avoir été touché par la grâce de la rédemption. Ou du fait de se rendre sans faire d’histoire, apparemment. Car Anna ne put réprimer un frisson sous sa combinaison lorsque ses yeux croisèrent ceux du vilain. Elle dû faire un pas en arrière lorsque ce dernier fit volte-face pour laisser son poing aller s’écraser contre une poubelle métallique toute proche. Heureusement, elle avait esquivé juste à temps !

Le suite fut un concours de circonstances des plus drôle. Enfin, d’un point de vue extérieur. Car si le méchant homme avait voulu poursuivre son assaut contre la Crescent, il ne le put. En effet, un liquide très glissant, qui se trouvait là, en flaque, le fit chuter d’une ridicule manière, à même le sol. Sa tête toucha le bitume dans un bruit sourd, il était assommé. Alors, profitant de sa chance, qui ne se représenterait jamais plus sous une telle forme, elle le savait, Anna s’empara du couvercle de la poubelle déformée par le coup de poing précédent et porta un coup sur la tête du vilain, en usant de toutes ses maigres forces.

Ce fut suffisant pour le mettre dans les vapes.

Très fière d’elle, sous son identité de héro, Anna, bien que masquée, étira ses lèvres en un grand sourire lorsque Stardust arriva près d’elle, apparemment étonné de la manière dont elle s’y était prise pour arrêter de bandit. Le destin avait fait en sorte qu’elle puisse réaliser son rêve, elle le savait !
Enfin, ça, c’était jusqu’à ce que celui qu’elle aimait ne l’attrape par l’écharpe – qu’il lui avait donné, en plus – en lui demandant à qui elle avait été dérobée. Oops, Anna n’avait pas du tout, mais alors pas du tout pensé à ce détail – qui n’en était pas vraiment un dans les faits… Elle rougit un peu en entendant le ‘personne qui compte pour moi’ car elle n’avait eu besoin de personne pour comprendre ce qu’il en était. Alors… Elle comptait vraiment pour Stardust ?!

La joie terrassait tous les autres sentiments en présence dans son petit corps chétif. Elle s’agita alors pour prendre son téléphone portable et tapa alors un message sur le clavier – elle ne pouvait pas prendre le risque de parler, trop dangereux. Il pourrait la reconnaître ! [Je n’ai rien volé ! On me l’a donné ! Je le jure !]

En soit, ce n‘était pas un mensonge et elle espérait vraiment que Stardust pourrait la relâcher par la suite. Enfin, ce fut ce qu’elle pensait jusqu’à ce qu’elle se fasse projeter contre le mur le plus proche par une force qu’elle n’avait pas imaginé. Le vilain n’avait pas été si assommé que ça, apparemment. Et il avait pris sa revanche en la sonnant comme il se devait de le faire contre l’un des murs sales de cette ruelle. Anna perdit donc connaissance sans bien comprendre ce qu’il en était.
avatar
Véritable Identité : Noé Myers
Messages : 65
Voir le profil de l'utilisateur
Super Héros
Jeu 7 Juin - 16:24
Le gamin s'agite soudain et sort son téléphone de sa poche. Stardust le fixe, dubitatif, arquant un sourcil avant de lire ce qu'il y a écrit sur l'écran. Il fronce les sourcils avant de le regarder dans les yeux, le libérant doucement.

« Ainsi donc, elle t'aurait donné mon écharpe… hmn. »

Il semble réfléchir à la véracité des propos du gamin, mais il n'a guère le loisir de s'y pencher plus longtemps. Le Vilain s'est relevé et, à l'aide de son alter, à projeter le mini héros contre le mur. Et ce d'une telle force qu'il en est complètement assommé. Stardust peste et s'interpose entre le Vilain et le mini héros.

Le combat s'engage à nouveau ; mais Stardust est bien plus offensif cette fois. Passablement énervé, il expédie l'affrontement en projetant quelques briques en l'air avant de les faire disparaître puis atterrir sur la tête du Vilain, grâce à son Alter. Sonné, le héros en profite donc pour lui asséner un puissant et violent coup de pied latéral qui finit de le mettre k.o, lui faisant perdre une deux ou deux au passage. Il s'en fout Stardust.

« Stardust à Voie lactée. Vilain neutralisé, envoyez moi la police et les secours. »
« T'es blessé ? »
« Moi non, mais j'peux pas en dire autant du gamin. »
« Bien reçu. Ils sont en route. »
« Merci. Fin de transmission. »

Stardust est déjà aux côtés du gamin, l'allongeant correctement au sol. Le sang au niveau de la tête lui indique qu'il est préférable de ne pas bouger la victime. Stardust soupire ; il culpabilise. Il aurait dû s'assurer que le Vilain était neutralisé avant de taper la causette avec le mini héros. Une erreur de débutant. Ça le met hors de lui. Ses doigts se frayent un passage jusqu'à son cou pour pouvoir prendre son pouls ; faible.

Il blêmit.

« Nom de… Eh ! Me fais pas ça gamin ! »

Il se penche pour approcher son oreille de son nez ; sa respiration est faible. Stardust peste comme un beau diable. Il ne lui reste qu'une seule chose à faire avant l'arrivée des secours. Le héros attrape donc le costume du mini héros afin de le déchirer pour lui permettre de mieux respirer. Et là, sous ses yeux, un soutien-gorge.

« Oh. »

Il cligne des yeux, passablement choqué. Et là, ça fait le lien dans son cerveau. Son écharpe en sa possession, et un soutien gorge. Il écarquille les yeux et soulève aussitôt le masque du mini héros.

« Anna ?! »

Et il vire au rouge avant d'attraper l'écharpe cédée à Anna pour couvrir sa poitrine. Il s'assied à même le sol, lui tournant le dos, une main sur son visage. Il n'en revient pas. Qu'est-ce qu'elle fout là encore ? Ce n'est pas hasard si elle est habillée comme ça. Sa présence ici est donc intentionnelle. Est-ce qu'elle l'a suivie ? Sa gorge se noue à cette idée. Il espère sincèrement que non. L'angoisse le gagne.

Jusqu'où est-elle prête à aller pour lui, au juste ? Non, il ne peut décemment plus le tolérer.

« Stardust à Voie lactée... »
« Eh bin, décidément. Tu nous contactes jamais d'habitude. Quelque chose ne va pas ? »
« Tu peux me mettre en contact avec Recovery Girl ? »
« ...Stardust, qu'est-ce qu'il y a ? »
« Je t'expliquerai. Fais ce que je te demande s'il te plaît. »
« Hm… Okay. Mais il est tard, j'suis pas sûr qu'elle soit ravie d'être réveillée. »
« J'en fais mon affaire. »

Son subordonné obtempère et, lorsque la voix, encore endormie, de Recovery Girl résonne à son oreille, Stardust reprend la parole.

Il est resté un très long moment en communication avec la vieille infirmière de Yuei. A tel point que Anna a été emmenée à l'hôpital depuis un moment, et le Vilain embarqué. Après une autre discussion, plus compliquée, avec les autorités, il est convenu que Stardust se chargerait du cas du mini héros avant son interrogatoire. Et il fallait absolument que Stardust puisse faire sortir Anna avant que ses parents ne soient prévenus. Sinon, ce serait définitivement la fin de toute sortie pour elle.

Le héros rejoint donc Anna qui a fait les frais des soins de Recovery Girl. D'une courbette emplie de respect, Stardust la remercie alors que son ancienne infirmière prend congé. Le héros hésite un moment avant de rentrer dans la chambre d'hôpital de la jeune fille. Il s'installe sur une chaise à côté, attendant qu'elle se réveille.

Et lorsqu'elle ouvre les yeux, il se tient un peu en retrait, à peine éclairé par la lumière de la table de chevet.

« Comment tu te sens ? » Il ne bouge pas, malgré le désir de se lever et de lui prendre la main. « Tu m'as fait la peur de ma vie, Anna. Ne refais jamais ça. »

Sa voix trahit son inquiétude, sa colère. Mais il secoue la tête, inspirant profondément pour retrouver son calme. Et, cette fois, il se lève, avançant jusqu'au lit de la jeune fille.

« Qu'est-ce que tu faisais là, hein ? T'as aucune notion du danger ou quoi ? »
avatar
Véritable Identité : //
Messages : 47
Voir le profil de l'utilisateur
Civile sans Alter
Ven 15 Juin - 22:41
Elle avait eu cette vague sensation d’engourdissement forcé, contre laquelle elle n’était même pas parvenue à lutter, résister. Comme si tout avait été hors de sa portée pour une partie d’infinité égarée. Et puis, plus rien. Le noir, le chaos du silence, le brouhaha de l’obscurité. C’était tout ce à quoi Anna parvenait à penser ou réfléchir. Et, tandis qu’elle ouvrait ses yeux verts, pour les confronter à une nouvelle source de lumière à l’amertume typiquement artificielle, la jeune femme se sentait… perdue. Oui, voilà. Elle était perdue. Elle ne savait pas où elle était ni même qui elle était sur le moment.

Ce n’est que quelques instants plus tard qu’elle put profiter du retour de ses pensées, un peu plus clairement. Ah, oui, elle était Emilyne Luna Anna Crescent, plus connue désormais sous le nom d’Anna Crescent. Fille de Monsieur et Madame Crescent, riches expatriés au pays du Soleil Levant. Et de la demeure desquels elle avait fui, tout simplement, pour se grimer en héroïne amateur. A motivation n’avait été autre qu’aider Stardust, son héros. Parce qu’elle l’aimait. Mais pas que. Parce qu’elle ne voulait plus être considérée comme une petite chose fragile ; par ce dernier, oui, mais par tout le monde également. Elle en avait eu assez d’être prisonnière de sa propre vie, spectatrice ratée dans son office.

Malgré tout, alors qu’elle se redressait sur ce lit d’hôpital et qu’elle reconnaissait doucement les lieux, Anna se laissa aller à un sursaut malvenu. Une voix s’était élevée depuis la semi-obscurité de la chambre close. Une voix qu’elle reconnut avant même d’avoir eu à poser les yeux sur son propriétaire légitime. Stardust.

Ah, oui, elle se souvenait être intervenue dans son costume et son nom d’emprunt idiot – et illégal, du même coup, non ? Elle se souvenait d’avoir probablement gêné son héro dans sa mission. Et elle avait honte. Car, même si la jeune femme ne se souvenait plus de ce qui s’était réellement passé pour qu’elle en arrive là, il ne lui était guère difficile de sauter aux conclusions. Elle avait été une plaie de A à Z pour celui qu’elle estimait tant. La honte la rongeait sans vergogne alors qu’elle réfléchissait à quoi répondre à celui qu’elle aimait.

Elle ne pouvait décemment pas se laisser consumer par la rage naissante qui embrigadait une par une les fibres de son unité. Non, elle n’était pas légitime à cela. Il lui fallait baisser la tête et faire amende honorable. Prier pour que ses parents ne soient pas prévenus immédiatement, aussi. Alors, non sans difficultés, la demoiselle parvint à aligner quelques mots, brièvement. « Je voulais… Je voulais juste prouver que je n’étais pas une fragile petite poupée… Je voulais juste que l’on arrête de s’inquiéter pour moi, que moi aussi je pouvais avoir le choix. Alors, oui, je savais que je n’avais aucune chance, mais lorsque j’ai vu comment les choses ont tournées, je me suis dit que, peut-être, je n’avais pas eu tort. Mon but n’a jamais été de vous causer du souci, à aucun moment… Au contraire ! Mais je réalise que, finalement, je n’ai été rien de plus qu’une gêne, comme d’habitude… Alors… »

Elle prit une inspiration profonde et les pensées qui la prirent alors lui scièrent le cœur. Mais elle n’avait pas le choix, elle le savait. Relevant son visage vers Stardust, les joues noyées sous ses larmes, elle lui offrit un sourire en s’exprimant de nouveau « Alors si vous acceptiez de me pardonner, je vous promet que je disparaitrais de votre vie à tout jamais… ». Elle avait mal, si mal… Qu’elle n’avait même pas réalisé qu’elle avait tout énuméré dans son anglais natal.
avatar
Véritable Identité : Noé Myers
Messages : 65
Voir le profil de l'utilisateur
Super Héros
Mer 11 Juil - 13:14
« Je voulais… Je voulais juste prouver que je n’étais pas une fragile petite poupée… Je voulais juste que l’on arrête de s’inquiéter pour moi, que moi aussi je pouvais avoir le choix. Alors, oui, je savais que je n’avais aucune chance, mais lorsque j’ai vu comment les choses ont tournées, je me suis dit que, peut-être, je n’avais pas eu tort. Mon but n’a jamais été de vous causer du souci, à aucun moment… Au contraire ! Mais je réalise que, finalement, je n’ai été rien de plus qu’une gêne, comme d’habitude… Alors… »

Stardust l'observe, bras croisés, debout à côté de son lit. Il finit par se pincer l'arrête du nez, laissant un soupir franchir ses lèvres dissimulées. Son entêtement commence à le dépasser, à l'inquiéter aussi.

« Alors si vous acceptiez de me pardonner, je vous promet que je disparaîtrais de votre vie à tout jamais… »

Il la regarde, ne pouvant que constater que ses larmes sont sincères ; ce n'est pas juste une comédie pour tenter d'obtenir ce qu'elle désire. Tout sur son visage lui indique qu'elle souffre de cette situation. Mais la raison lui échappe continuellement ; ou, plutôt, il n'en comprend pas l'essence. Un nouveau soupir franchit ses lèvres et il prend place sur le bord du lit. Sa main se tend vers elle et, de son doigt, il vient essuyer les larmes roulant sur ses joues.

« Anna, il ne s'agit pas d'obtenir mon pardon ou non. Je ne t'en veux de vouloir prouver que tu es une jeune fille très forte. Ça ne fait aucun doute pour moi. » Sa main se pose alors sur les siennes. « Je regrette simplement que tu n'aies pas trouvé d'autre moyen que celui-ci pour transmettre ton message. »

Stardust baisse les yeux sur leurs mains alors que, distraitement, son pouce caresse le dos de sa main pour l'apaiser doucement. Il cherche ses mots ; il faut qu'il soit convaincant cette fois. Puisqu'il semblerait que son dernier discours n'ait pas eu l'effet escompté. Mais il ignore quel vocabulaire employer pour ne pas la blesser. Et pourtant, peut-être qu'en étant plus ferme, le message sera plus clair.

Mais il ne veut décidément pas lui faire de mal. Un soupir s'échappe de nouveau de ses lèvres et il relève les yeux vers elle.

« Écoute-moi bien Anna. » De son autre main, il lui flanque une pichenette sur le front, entre les deux yeux. « Tu n'es pas une poupée fragile, tu as beaucoup de courage, et une volonté de fer. Tu es juste terriblement maladroite. Et tu as un don inné pour ignorer le danger. Ou pour l'attirer. » Il marque une pause. « Si on s'inquiète pour toi, ce n'est pas pour une question de fragilité. Mais parce qu'on tient à toi. Tu ne peux pas nous reprocher ça. »

Sa gorge se noue un peu et il finit par se lever, rompant tout contact physique. Il se masse la nuque et s'éloigne du lit d'un pas ou deux, lui tournant le dos.

« Je supporterai pas de te revoir comme ça une fois de plus. Plus jamais Anna, tu m'entends ? » Les mains sur sa nuque, il pivote légèrement pour la regarder. « Prends soin de toi, s'il te plaît. Tu veux bien faire ça pour moi ? »

Il détourne la tête et se détend un peu avant d'aller se poster près de la porte. Il regarde par la petite fenêtre ; personne. Conformément à sa demande. Mais il devine sans mal la présence de policiers au bout du couloir. Après tout, Anna a commis une infraction à la loi. Concrètement, elle ne risque pas grand-chose compte tenu de son âge. Mais ça implique que ses parents seront convoqués pour venir la chercher. Il doit donc la jouer fine.

« J'ai demandé à mon équipe de s'arranger pour distraire la police. Je vais te faire sortir discrètement pour te ramener chez toi. » Il lui lance un regard et, malgré son masque, on devine son sourire. « J'imagine que tu tiens à conserver le peu de liberté que tu as, pas vrai ? »
avatar
Véritable Identité : //
Messages : 47
Voir le profil de l'utilisateur
Civile sans Alter
Dim 15 Juil - 23:00
Elle s’était attendue à bien des choses, Anna. A une remontrance de plus – bien méritée, cette fois -, à une claque sur ses joues encore un peu marquées du poupon de l’âge femme-enfant, à une remarque acerbe suivit d’une disparition. Oh oui, elle avait tant imaginé, Anna. Elle avait tant fait pour ne pas se focaliser sur elle que tous les scénarios catastrophes y étaient passés, dans sa petite tête adolescente. Parce qu’au fond, elle savait bien qu’elle n’aurait pas mérité davantage que ce genre de chose, Anna.

Elle avait menti, elle avait désobéi. Et peu importe combien la cause poursuivie put être bonne et bien fondée, si elle est défendue par des écarts de conduite, des entorses au sens moral, alors elle ne vaut pas grand-chose, en définitive. Mais cela, la Crescent ne le réalisait pas encore. Enfin, avant ce soir, elle n’avait jamais mis en lumière cette faiblesse au sein de son propre raisonnement. Redescendre sur terre aussi brusquement, avec la violence d’une météorite sur le sol du désert, n’avait rien de plaisant. C’était perturbant, blessant. Et elle ne parlait même pas de la sensation d’engourdissement qui avait gagné ses membres à mesure qu’elle se réveillait de son coma quasi-mortel.

Sa gorge se serra en songeant qu’elle aurait pu mourir, ce soir. Elle était d’un coup entièrement noyée par une vague de culpabilité envers le monde entier. Elle avait failli ne jamais revoir ses parents, sa sœur, Alexander, Kei… Tant de personnes qu’elle aurait laissées derrière… Elle le réalisait maintenant. Mieux que jamais. Elle était aimée. Si fort qu’elle avait peiné à le réalisé, un peu à la manière d’un soleil trop brillant pour laisser paraitre ses bienfaits.

Les larmes roulèrent d’une nouvelle intensité sur ses pommettes à peine saillantes.

C’est là que Stardust vint poser sa main sur les siennes. Et, même si ses cristaux salés ne diminuaient pas en intensité, Anna releva ses orbes verts en direction de son héros. Elle ne comprenait plus vraiment mais prit acte de ses paroles. Quelque part, son cœur se réchauffait à la simple pensée qu’il ne lui en voulait pas, qu’il ne doutait pas de sa force de caractère. Qu’il croyait en elle.

Sa déclaration résonna en elle come tout ce qu’elle savait déjà à son propre propos. A propos également des sentiments de ses proches pour elle. Mais pour l’heure, à part acquiescer en silence et ne pas savoir quoi ajouter de plus, Anna ne savait plus comment agir. Au risque de recommencer ses catastrophes. Et ce n’était ni le lieu ni le moment pour des expériences d’égo, bien évidemment.
Cependant, lorsqu’il lui annonça avoir arrangé sa sortie avec les membres de son équipe, Anna cru tomber des nues. Elle n’aurait jamais imaginé une chose pareille lui arriver. Surtout venant de Stardust. La surprise vrilla un instant sa respiration mais la Crescent ne voulut pas poser de questions superflues. Pas au risque de le faire changer d’avis. Alors, séchant ses larmes, ne conservant que les sillons rouges sur ses joues, la petite blonde offrit un sourire de profonde reconnaissance à ce héro qu’elle aimait tant. « M-Merci Stardust ! Je… Je promets de faire tout ce que vous me direz ! »

Rentrer chez elle, c’était tout ce qu’elle voulait. Et puis, au fond, elle aurait aussi la compagnie de ce héro pendant les quelques minutes du trajet. Ce n’était pas si mal, finalement.
avatar
Véritable Identité : Noé Myers
Messages : 65
Voir le profil de l'utilisateur
Super Héros
Lun 16 Juil - 12:30
Elle semble presque surprise par ses explications et sèche bien vite ses larmes. Stardust ne peut que la regarder faire, une nouvelle fois, preuve de courage, de force. Pour peu, il tendrait presque le bras pour l'attraper et la prendre dans ses bras. Mais il renonce.

« M-Merci Stardust ! Je… Je promets de faire tout ce que vous me direz ! »

Il l'observe de ses prunelles vertes, gardant le silence un bon moment. Comment peut-elle dire ce genre de choses à un parfait inconnu ? Quand bien même il reste un héros, Stardust n'est ni plus ni moins qu'un inconnu pour elle. Il détourne la tête, se massant la nuque en poussant un discret soupir. Il n'est malheureusement pas rare de voir des héros profiter de certaines situations pour obtenir quelques faveurs. C'est une pratique qui reste rare, ici au Japon, mais qui n'est malheureusement pas inédite.

« Je veux juste que tu prennes soin de toi, rien de plus. »

Vraiment ?

Il entrouvre doucement la porte pour observer le couloir puis referme, toujours sans un bruit, avant de se tourner vers Anna, s'approchant de son lit.

« Avec les soins de Recovery Girl, tu devrais être capable de marcher. » Il se dirige vers la fenêtre qu'il ouvre. « J'allais te demander si tu avais le vertige mais… après m'être tombée dessus tout à l'heure, je suppose que non ? »

A la lumière de la lune, et malgré son costume dissimulant le bas de son visage, il est aisé de deviner son sourire. Le héros jette un coup d'oeil à l'extérieur et retourne auprès d'Anna.

« Te faire sortir par la porte est risqué à cause des caméras. Je vais te porter sur mon dos et on va sauter. » Il marque une pause et finit par poser sa main sur sa tête. « Si tu as peur, ferme les yeux, d'accord ? »

Il lui tourne donc le dos, s'accroupissant après avoir vérifier son équipement. Et Noé finit par regarder par dessus son épaule.

« Tu as confiance en moi ? »
avatar
Véritable Identité : //
Messages : 47
Voir le profil de l'utilisateur
Civile sans Alter
Jeu 19 Juil - 13:07
Elle l’écoute, Anna. Elle boit ses paroles, comme à l’accoutumée. En se réfrénant un peu, cependant. Car elle lui a déjà attiré suffisamment d’ennui comme ça. Et elle ne veut pas recommencer. Elle sait qu’elle est sur la corde raide, Anna. Que le prochain faux pas signerait la perte de vue de son héros, à tout jamais. Et elle ne veut pas e cela, Anna. Alors elle reste vigilante, en équilibre sur un fil de soie qu’on lui impose. Elle sera la funambule au sein de son propre cœur et réfrénera ses ardeurs. Cela lui convient parfaitement. Tant qu’il ne la déteste pas.

Les oreilles grandes ouvertes, la petite Crescent sort de son lit, le plus discrètement possible. Comme si le moindre son aurait pu la trahir, elle marche à pas de loup en s’éloignant de ce meuble d’hôpital qui lui tire malgré tous des frissons. Elle aurait pu mourir cette nuit. Sa gorge se serre brusquement, mais elle n’en dit mot. Il n’y a pas de temps à perdre avec ses intrigues et frayeurs. Elle doit obéir. A Stardust. Les choses iront bien tant qu’elle suivra les directives de l’homme héroïque.

De ses yeux verts, elle observe le ballet de son homologue ici présent, retenant chaque infime détail comme s’il était d’une importance capitale. En tout cas, pour elle, ils sonnent comme tels.

Puis, il l’interroge et Anna se sent à la fois ravie et quelque peu gênée. Elle s’avance vers lui, prenant position sur son dos. Enfin, passant ses bras autour du cou de Stardust, elle se prend à rougir un peu, en se souvenant d’une chose de son passif. Pourtant, elle ne voit pas quoi dire d’autre en ce contexte. « Je… Un jour, j’ai dit à un journaliste que s’il fallait que je brûle pour vous soutenir, et bien, je brulerai pour vous, Stardust. » Elle déglutit avant d’ajouter. « Oui, j’ai confiance en vous. J’ai toujours eu confiance en vous. »

Car avant l’amour venait aussi ce sentiment de sécurité qu’elle éprouvait envers lui.
avatar
Véritable Identité : Noé Myers
Messages : 65
Voir le profil de l'utilisateur
Super Héros
Jeu 19 Juil - 18:25
Elle finit par quitter son lit et par le rejoindre, grimpant sur son dos ; toujours aussi légère. Il pourrait presque en sourire si la situation était différente. Ses bras entourent son cou et il se redresse, nouant ses jambes autour de sa taille. Puis il s'avance vers la fenêtre qu'il ouvre après un tour de passe-passe.

« Je… Un jour, j’ai dit à un journaliste que s’il fallait que je brûle pour vous soutenir, et bien, je brulerai pour vous, Stardust. »

Il s'arrête à ses mots, pivotant légèrement la tête sur le côté pour lui signifier qu'il écoute. Bien qu'elle ne lui apprenne rien. Mais il est curieux de savoir pourquoi elle évoque le sujet à cet instant.

« Oui, j’ai confiance en vous. J’ai toujours eu confiance en vous. »

Noé ne répond pas. Que pourrait-il répondre ?
Une part de lui est fière, heureuse, qu'Anna lui fasse confiance. L'autre part, elle, lui intime de s'éloigner d'Anna avant qu'il ne soit trop tard. Il ferme un instant les yeux avant de secouer doucement la tête à ses pensées ; il n'a jamais éprouvé un tel sentiment d'incertitude à l'égard de quelqu'un.

Un sourire finit par étirer ses lèvres alors qu'il regarde le sol, à plusieurs mètres en dessous d'eux.

« Compte tenu de la situation, c'est préférable. Accroche-toi bien à moi mais, si tu as peur, ferme les yeux. »

Et, après grimpé sur le petit rebord de la fenêtre, il se laisse purement et simplement tomber dans le vide. Il fouille dans sa poche et sème de petits appareils de forme arrondie avant d'utiliser son Alter. Les faisant traverser d'un espace à un autre de manière répétée, les appareils donnent alors la sensation de flotter dans l'air ; le héros n'a plus qu'à s'en servir pour rebondir et rejoindre l'arbre le plus proche.

Ce moyen de traverser un point A d'un point B est extrêmement fatigante pour Stardust puisqu'il doit maintenir une concentration infaillible pour ne pas faire la moindre erreur et précipiter sa chute. Et, dans le cas présent, celle d'Anna aussi. C'est donc la respiration rapide qu'il laisse Anna quitter son dos, s'écartant un peu pour reprendre un peu ses esprits.
Ce genre de surexploitation de son Alter lui donne des vertiges.

Il s'assied donc, s'allongeant presque contre la branche avant de lancer un regard vers le sol pour guetter les policiers. D'un doigt sur ses lèvres dissimulées, il fait signe à Anna de ne faire aucun bruit. Ce n'est qu'après quelques minutes, et son souffle repris, que le héros tend la main vers la jeune fille pour la ramener ensuite contre lui, la soulevant pour la porter dans ses bras.

Il bondit de l'arbre et, telle l'ombre qu'il est, Stardust rejoint les ténèbres de la nuit.
Le héros ne dépose la blonde qu'une ou deux rues plus loin.

« On est assez éloignés, mais restons prudents. » Il penche un peu la tête vers elle pour la regarder. « Désolé pour la chute, c'était le moyen le plus facile pour sortir. Je ne t'ai pas trop effrayé ? »

Quelque part, il aimerait qu'elle lui réponde pas l'affirmative. Ça lui ferait une excuse dans laquelle se réfugier pour lui dire de garder ses distances. Parce que c'est bien à cause de lui qu'elle se met dans ce genre de situation, pas vrai ? Outre le hasard. Il hésite un moment avant de tendre la main vers elle, vers son visage. Mais il se ravise à la dernière minute, se raclant la gorge avant de s'éloigner d'un pas ou deux.

« Ne perdons pas de temps, il est déjà tard. »

Il se met en route, avançant dans la direction des quartiers résidentiels en s'assurant que la jeune fille le suit. Il finit même par ralentir le pas pour marcher à ses côtés. Se balader, ainsi, dans les rues -quasi- désertes en tenue de héros, c'est assez inhabituel pour lui. Généralement, il préfère être sur les toits. De là, personne ne peut le voir, mais il voit tout le monde.

Après une petite poignée de minutes, son regard glisse finalement vers Anna qu'il observe un moment. Ses mots résonnent dans sa tête ; son désir de brûler pour lui qu'elle a confié à Noé, ses sentiments qu'elle a avoué à Stardust, puis, une nouvelle fois, son désir de brûler pour lui. Il faut qu'il éclaircisse les choses. Il se masse la nuque, se raclant un peu la gorge.

« Je ne veux pas que tu brûles pour moi, Anna. Je ne le veux pas et ne le voudrais jamais. » Il glisse son regard vers elle. « S'il s'avère que tu es un jour blessée à cause de moi… je ne pourrais pas le supporter. Ou même me le pardonner. Alors, s'il te plaît, prends soin de toi. »
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Tokyo :: Rues & avenues
third step : protection • pv anna

Sauter vers: